Conseils pour Déménager Seul

    Comment se passe le déménagement pour une famille nombreuse ?

    Le déménagement dans une nouvelle maison, un nouvel appartement, vers une nouvelle ville ou région est toujours source d’inquiétudes. Il y a beaucoup de démarches et formalités à faire. Le problème risque de se corser si on a une famille nombreuse. Cela concerne les effets personnels des membres de la famille, la scolarité, la préparation des enfants pour le départ et la nouvelle destination. Des imprévus peuvent survenir même si un listing a été déjà effectué. À cet effet, pour bien préparer son déménagement, il faut suivre quelques conseils pour assurer un changement de logement dans la tranquillité et la sérénité avec vos enfants.

    Tout en préparant son déménagement, il ne faut pas oublier qu’il y a différentes démarches à faire pour que tout se passe dans les meilleures conditions, aussi bien au départ qu’à l’arrivée. Comme elles sont assez nombreuses, il est conseillé de faire une check-list pour ne rien oublier. Il est conseillé de débuter par la partie contractualisée d’un déménagement. Il convient de résilier les contrats avec vos différents fournisseurs. Ceux-ci sont à résilier avant de partir et il faut consacrer du temps pour le faire. Au moins, ils représentent une dizaine de contacts à faire. Pour ces démarches, il est possible de recourir à des spécialistes dans le domaine. Ainsi, ils vont gérer à votre place la résiliation et le nouveau contrat pour l’assurance, l’électricité, le gaz, Internet, la téléphonie, etc. Pour tous les fournisseurs, vous n’aurez qu’un seul interlocuteur au bout du fil. Ces professionnels vous aideront également à trouver les offres les moins chères. Avec une telle assistance, il est largement possible de se consacrer aux autres préparatifs pour le déménagement.

    Quelques formalités sont à entreprendre obligatoirement. Il s’agit, entre autres, d’EDF afin de résilier les contrats et à relever les compteurs. Quant au solde à payer, il sera reçu à la nouvelle adresse. Pour le nouveau logement, si l’électricité et/ou le gaz n’ont pas été coupés, il est possible de souscrire un nouvel abonnement par téléphone sans prendre de rendez-vous. Une telle procédure est également applicable auprès du fournisseur d’eau. Évidemment, ceci n’est pas valable pour un logement collectif. Il est aussi possible de résilier le contrat de téléphone et en souscrire un autre pour le nouveau logement sur un simple appel. Le numéro peut être conservé en cas de déménagement dans la même zone géographique. Sinon, un répondeur indiquera le nouveau numéro aux personnes qui vous appelleront à l’ancien domicile. Quant à la Poste, il suffit d’y déposer un ordre de réexpédition. Ainsi, elle va assurer ce service pendant un an maximum. Pour les divers papiers, il y a la carte d’identité. Une modification gratuite de l’adresse portée sur la carte d’identité, permis de conduire ou passeport peut être demandée. Toutefois, ce n’est pas une obligation légale. Par contre, la carte grise doit toujours mentionner la résidence actuelle du propriétaire. Il faut donc faire une demande à la sous-préfecture du nouveau domicile pour une modification. Cependant, vous recevrez une nouvelle carte en cas de changement de département. Cela oblige également à changer de plaque minéralogique. Même si la formalité est gratuite, il faut l’effectuer dans le mois qui suit le déménagement. Pour les impôts, il faut communiquer la nouvelle adresse à la perception et au centre des impôts de l’ancien domicile. Pour l’année du déménagement, on paie les impôts dus au titre de l’année précédente. Ainsi, la déclaration de revenus est donc destinée au centre des impôts de l’ancien domicile. Enfin, pour la carte d’électeur, il suffit de s’inscrire à la mairie du nouveau domicile. Il lui appartient ensuite de vous radier à la mairie de l’ancien domicile.

    En premier, il faut penser à informer votre employeur du changement d’adresse le plus tôt possible. Il se peut aussi que vous puissiez bénéficier d’un congé de déménagement. À cet effet, il vous est demandé de fixer la date à l’avance en adressant un justificatif, comme un devis réalisé par la société de déménagement. Les assurances peuvent concerner l’assurance-auto. Celle-ci est importante, car le montant de la prime peut varier en fonction du changement de zone géographique ou d’un changement d’utilisation. Au cas où le déménagement entraîne une modification du risque couvert, vous êtes en droit de résilier votre assurance en cours de contrat. Il est également possible de résilier votre assurance multirisque habitation et en souscrire une nouvelle ou demander son report sur le nouveau domicile. Dans ce dernier cas, il faut prévenir votre assureur des modifications entraînées par le déménagement, dont le nombre de pièces, mobilier, etc. Il ne faut pas oublier ou négliger les organismes sociaux. Ainsi, vous devez retourner la carte d’assuré sociale à votre caisse d’assurance-maladie en mentionnant le changement d’adresse. Le dossier sera transféré automatiquement au centre dont dépend le nouveau domicile. Il ne faut pas oublier, non plus, d’informer la caisse d’allocations familiales (CAF) si on est bénéficiaire. Il s’agit également de tous les organismes sociaux, comme l’Assedic. Enfin, la scolarité des enfants est capitale. Il faut donc prévenir par lettre recommandée les établissements concernés et leur demander un certificat de radiation. C’est avec ce document qu’il sera possible de demander leur inscription à la mairie ou à l’école, collège ou lycée (au rectorat) dont dépend le nouveau domicile. Dans tout cela, il ne faut pas oublier les banques. Il faut les prévenir du déménagement, pour la fourniture de chéquiers avec la nouvelle adresse. En les attendant, il est toujours possible d’utiliser les anciens chéquiers. Pour un changement de compte bancaire, il faut communiquer le nouveau RIB à tous les organismes qui procèdent à des virements automatiques ou prélèvements. Il s’agit des assurances, impôts, organismes sociaux, etc.

    Après les démarches et formalités, il reste à ranger, nettoyer la maison, pour bien déménager. Ici, les cartons ont leur place pour pouvoir faire le rangement et faciliter le transport. Comme cela ne se fait pas du jour au lendemain, il faut bien programmer, notamment le nombre de cartons nécessaires pour faire une commande bien ajustée. Pour l’inventaire et le rangement, il faut inclure les enfants. Cela ne manquera pas de leur plaire, en plus, ils pourront retrouver facilement leurs affaires à l’arrivée. Une fois que toutes les affaires sont empaquetées, il faut bien spécifier chaque carton et sa nouvelle pièce de destination. Ainsi tout le monde aura à identifier ses cartons. Un dernier conseil, il est recommandé de mettre dans le dernier carton toutes les affaires à utiliser la première nuit et le premier jour dans votre nouvel habitat. Le jour J, il faut prendre certaines dispositions. Il s’agit surtout des enfants. En fonction de leur âge, il faut trouver un moyen de les faire garder. Vous serez occupés à contrôler l’embarquement des cartons. Ainsi, leur présence peut être un risque de stress supplémentaire. La solution la mieux adaptée est le recours à une baby-sitter. Sur le net, c’est possible de trouver quelqu’un pour occuper les petits le jour du déménagement. Pour ce jour, il faut également préparer le recours à des professionnels du déménagement. Leur aide et expérience seront utiles. Tout sera organisé pour qu’une fois au nouveau domicile, il ne reste plus qu’à déballer et à s’installer.

    Un déménagement requiert des fonds financiers pour le ménage. À cet effet, l’Atat prévoit une allocation destinée aux familles nombreuses ne disposant pas de ressources suffisantes. Elle est mieux connue sous la dénomination prime de déménagement aux familles. Elle est versée par la Caisse d’allocations familiales ou par la Mutualité sociale agricole. Pour l’obtenir, il est nécessaire de correspondre aux critères d’attribution fixés par la loi. Les bénéficiaires normalement doivent remplir 3 conditions. La première est qu’il faut avoir au moins trois enfants à charge, déjà nés ou à naître prochainement. Ensuite, il faut que le déménagement se déroule nécessairement entre le 1er du jour du mois civil suivant la fin du troisième mois de grossesse et le dernier jour du mois devançant le 2e anniversaire du dernier enfant. Enfin, il est indispensable de bénéficier de l’Aide personnalisée au logement ou APL ou à l’Allocation de logement familial ALF pour la nouvelle habitation. Pour obtenir l’aide, il faut absolument faire attention aux délais prescrits. Il est nécessaire de s‘adresser à l’une des deux administrations compétentes, au plus tard 6 mois après le déménagement. Pour une personne dépendant du régime général des prestations familiales, c’est à la CAF de rattachement du nouveau logement qu’il faudra s’adresser. Au cas où vous êtes affiliés à un régime particulier, la démarche se fera auprès de la caisse dont vous dépendez. Il faut avant tout renseigner le formulaire CERFA n°1636*04 de demande de prime de déménagement. Il faut également remplir le formulaire CERFA n°11423*06 de déclaration de situation. Évidemment, ces documents doivent être accompagnés des pièces justificatives relatives aux frais engagés, comme la facture de la société de déménagement, facture de location de véhicule utilitaire, etc. Le versement de l’aide intervient après que les frais aient été payés. Il faut aussi que le dossier ait été contrôlé par l’administration compétente.




    Nos fournitures déménagement


TOP