Démonter ses meubles avant un déménagement

Le déménagement est un moment idéal pour la famille pour décider de se désencombrer de certains objets ou meubles selon leur utilité ou non. En ce qui concerne les meubles, il y a ceux qui sont pratiquement démontables à l’origine et d’autres relativement compliqués . Avant, il est donc nécessaire de se demander s’il faut démonter ou non un meuble ou bien s’il est encore indispensable ou c’est le moment de s’en débarrasser.

Ce n’est pas unilatéralement au propriétaire de décider s’il faut démonter un meuble ou des meubles lors du déménagement, il faut consulter une société de déménagement. Il est peut-être possible pour ces professionnels de transporter certains meubles démontables sans avoir à les démonter/remonter. A cet effet, il faut mesurer les entrées/sorties, les passages dans l’actuelle maison et dans la nouvelle demeure. Il faut transmettre ces informations aux agents de déménagement qui, eux-aussi, doivent mesurer la capacité de leurs moyens de transports, dont le camion. Si certains meubles sont reconnus impossibles à transporter tels quels, il faut procéder à l’étude du démontage pour minimiser les dégâts. Il faut reconnaître que le démontage/remontage nuit l’état original d’un meuble, surtout si celui-ci n’est pas conçu pour être démontable. En tout cas, les déménageurs n’acceptent pas systématiquement de démonter les meubles sans avoir pris connaissance de la faisabilité, sachant que des meubles sur mesure sont quasi-impossibles à démonter, sinon difficile à remonter au risque de perdre son originalité et sa robustesse. La décision de démonter avant le déménagement revient donc au propriétaire car les déménageurs ne font qu’exécuter. En outre, les déménageurs ne sont pas des menuisiers et donc ils ne peuvent pas assumer à 100% cette fonction.

Ce sont les meubles représentant des difficultés de transport et de passage qui sont impérativement démontés. C’est le cas des meubles qui pèsent trop lourds ou qui sont trop volumineux. Lors de l’achat ou le premier montage, un buffet 2 corps ou une table de salle à manger est monté sur place à la livraison, d’où la nécessité de démonter lors d’un déménagement pour faciliter le transport. Les déménageurs ont également leur principe d’optimisation d’espace dans leur camion. Les meubles ayant une forme assez compliquée requièrent parfois un démontage pour faire de la place dans le camion. En tout cas, il faut toujours en discuter. Si le propriétaire accepte de payer en sus un camion spécial destiné à transporter ces meubles, le déménageur ne va pas s’y opposer. Sachez que les déménageurs ne prennent jamais le risque de transporter tels quels des objets et meubles munis d’éléments fragiles comme les fenêtres en verre. Autre principe : les déménageurs ne font pas gratuitement le démontage/remontage des meubles. Ils adressent une facture à part pour cette charge de travail supplémentaire.

Tout est relatif. Le coût du démontage et remontage d’un meuble varie selon la difficulté et le risque à prendre. En tout cas, les déménageurs n’acceptent pas ce travail si le meuble a été conçu sur mesure et de manière « artistique et artisanale ». La meilleure solution est de faire appel à un spécialiste si l’on veut garder la personnalité du meuble. Il est toujours possible de faire faire un devis plus ou moins précis afin de mieux gérer le démontage des meubles avant le déménagement. Si les devis sont trop onéreux dans l’ensemble, il est possible de faire certains démontages soi-même. A rappeler qu’il faut s’informer sur les passages, les largeurs des portes, fenêtres et ascenseurs avant d’utiliser pinces et marteaux. Si le prix moyen informé est de l’ordre de 100€ pour démonter 2 meubles ordinaires, il faut bien y méditer. Là, le propriétaire a le choix entre acheter un nouveau une fois dans le nouveau logement ou accepter la prestation des déménageurs. Dans ces cas-là, pour les meubles ayant une valeur sentimentale impossible à démonter, il faut recourir au service des déménageurs pour ne pas avoir à les laisser dans le logement ou de les donner à des voisins. Attention ! Par principe, les déménageurs ne font le remontage des meubles que s’ils ont eux-mêmes effectués le démontage. Le fait de faire soi-même le démontage sans pouvoir faire le remontage ne résout pas le problème. Par ailleurs, la date de déménagement ne se décide par du jour au lendemain. Il faut prendre du temps pour minimiser les erreurs et les dégâts et pour informer les déménageurs.

Il existe des meubles dont il ne faut en aucun cas démonter à cause de leur sensibilité. Dès que ces types de meubles sont démontés, il est quasi-impossible de remettre les pièces composantes à leurs places. Les points de fixations sont détériorés, les meubles deviennent instables. Sachez que des techniques de démontage/remontage existent, mais encore une fois, il faut recourir aux services d’un professionnel. Parmi les meubles dont il ne faut pas du tout démonter, il y a les meubles fragiles. Ils doivent être transportés tels quels. Ce sont surtout les meubles prêts à poser ou à monter en kit. De même, les meubles chevillés doivent être attribués à un professionnel.

Il faut reconnaître que le déménagement est surtout marqué par les phases de démontage et remontage des meubles. L’inexpérience ou la mauvaise manipulation des meubles peut provoquer des dommages irréparables, au risque de les jeter car ils ne sont plus utilisables. En quelques phrases, il faut être serein et patient. Tout meuble qui ne doit pas être démonté doit être transporté tel quel, quel que soit le prix du transport. Les efforts doivent être axés sur les meubles volumineux et trop pesants. Pour ce faire, il s’agit de vider tout d’abord le contenu du meuble. Si vous essayez de démonter vous-même le meuble, il ne faut pas oublier de faire des marquages pour chaque élément. En premier lieu du démontage, ce sont les portes et les tiroirs qui doivent être enlevés. Il faut travailler sur une surface plane pour éviter les incidents entraînant la détérioration du meuble. Comme astuce de démontage, il faut démonter le meuble selon sa structure, mais avant tout ce sont les planches qui doivent être retirées au préalable. Si possible, prendre en photo le meuble ou faire un croquis afin de faciliter le remontage. Les vis doivent être regroupées dans une boîte pour éviter les égarements. A chaque meuble doit être affectée une boite à vis. Le démontage de meubles avant le déménagement requiert le minimum d’expérience et d’organisation. Le mieux c’est d’avoir un savoir-faire, sinon, il faut faire appel à un service de déménagement pour limiter les dégâts. En tout cas, il faut être méthodique, que vous faites vous-même le démontage ou que vous appelez une société de déménagement. Si les techniques de démontage ne sont pas maîtrisées, il faut chercher une solution drastique, par exemple laisser le meuble dans l’actuelle maison et négocier avec le nouveau ou éventuel habitant pour qu’il puisse faire un échange et/ou une transaction qui arrange les deux parties. Démonter le meuble avant le déménagement n’est donc pas une chose facile à réaliser, il faut s’y lancer quelques jours avant le déménagement.



TOP