Est-il nécessaire de démonter ses meubles pour déménager ?

    Le démontage et le remontage des meubles nécessitent beaucoup de temps durant un déménagement. Et parfois, on a du mal à remonter un meuble à son état initial. Mais est-il toujours évident de démonter les meubles pour déménager ? Les paragraphes suivants serviront de guide pour savoir dans quel cas, il est indispensable de démonter un meuble. Le démontage des meubles engendre plus de travail surtout si la quantité de meubles à démonter est importante. Il existe également des meubles qui ont été montés d'une technique assez spéciale. Des infimes erreurs risquent ainsi de causer des problèmes durant leur remontage. Dans ce cas, il faut faire appel à des déménageurs professionnels en démontage de mobilier. Par contre, cela nécessite plus de dépenses vu que ce ne sera jamais un travail gratuit ! Cette aide pourrait même être très onéreuse s'il y a beaucoup de meubles à démonter ou si ce travail est assez compliqué. En outre, le fait de démonter tous les meubles est assez risqué étant donné que chaque pièce est fixée par des vis ou par des boulons spéciaux. Avec une petite faute d'inattention, il se pourrait qu'on perde certains éléments clés du mobilier et engendrerait par la suite d'autres problèmes de remontage. À cet effet, le démontage d'un meuble fragile peut être assez facile à faire. Par contre, des complications peuvent apparaître durant son remontage. Il est aussi à noter qu'il existe des meubles sensibles qui ne devront jamais être démontés. Plus exactement, certains mobiliers ne supportent pas qu'ils soient manipulés à plusieurs reprises. En effet, plus on manipule leurs points de fixation, plus ils deviennent instables et le meuble risque de devenir très bancal. C'est, par exemple, le cas des meubles vendus dans les enseignes de grande distribution. En cas de doute, il est conseillé de demander l'avis d'un expert en déménagement afin qu'il procède à une étude technique. Il est en mesure de déterminer l'importance ou non ainsi que la faisabilité d'un démontage/remontage d'un mobilier. Il est incontestable que le fait de démonter et de remonter des meubles représente un travail supplémentaire durant un déménagement. Afin d'éviter une perte de temps considérable, il vaut mieux bien déterminer à l'avance quels sont les meubles qui n'ont pas besoin d'être démontés. En effet, ce sont les meubles pouvant présenter des difficultés lors de leurs transports qui devront être démontés. Il y a ceux qui sont très lourds et ceux qui sont volumineux. Citons entre autres les buffets deux corps, les armoires trois portes, les tables de salle à manger. En d'autres termes, il est préférable de ne pas les démonter s'ils ne présentent aucun obstacle de transport. Un meuble dont le passage par les portes est impossible ou qui ne passe pas par d(autres points d'accès nécessite un démontage. Ainsi, une armoire qui est beaucoup plus large ou ayant plus de dimensions que l'ascenseur, la porte, la fenêtre ou l'escalier devrait, sans aucun doute, être démontée. A part ce critère, il faut aussi penser à démonter les meubles qui demandent une certaine optimisation de place durant son transport dans le véhicule de déménagement. Les plus concernés sont ceux qui sont aux formes géométriques compliquées. En effet, en démontant certains meubles, il est possible de réduire le volume et de gagner ainsi plus d'espace libre. Dans ce cas, il se pourrait qu'on gagne 10 m3 en démontant deux ou trois meubles. Il en est de même pour les meubles qui disposent d'éléments fragiles que ce soit des luminaires complexes ou des portes en verre ainsi que les meubles très anciens. Durant leur transport, il faut également trouver un moyen de les stabiliser soit avec de sangles soit en utilisant des emballages adéquats. Tout professionnel en démontage et remontage de meubles sera en mesure d'étudier à l'avance la typologie de chaque meuble à transporter. Il saura rapidement lesquels nécessitent un démontage total ou partiel et lesquels peuvent être gardés comme ils sont. Étant des experts en la matière, les déménageurs sauront rapidement si un mobilier passera largement ou non dans la cage d'escalier afin de s'assurer qu'il ne se trouvera pas coincer entre deux étages. De plus, tout déménageur professionnel est formé au démontage et montage de meubles qu'ils soient complexes ou fragiles. Ils sauront alors comment les protéger d'une manière optimale durant tout le déplacement. Selon la fragilité et l'état du mobilier, il se pourrait qu'un déménageur le protège avec des couvertures. Les professionnels en la matière disposent également des kits déménagement complets. Entre autres, pour éviter tout risque d'éraflure ou de salissure, il se pourrait qu'ils mettent les fauteuils ou encore les canapés dans des grandes housses. Ils sauront aussi dans quel cas il faut recourir à une monte meuble. Ainsi, faire confiance à un expert permet non seulement de gagner du temps, de simplifier le travail de déménagement, mais surtout de savoir si le démontage d'un tel ou tel meuble est indispensable ou non. Il est toutefois à noter qu'aucun déménageur n'accepte de remonter un mobilier qu'il n'a pas démonté. De même, la majorité des professionnels en la matière refusent de réaliser un tel travail si les meubles sont faits sur mesure. Plus exactement, comme ils ne sont pas des menuisiers, ils évitent de courir le risque de remonter partiellement les meubles. Puisque cela peut se faire d'une manière incorrecte, le déménageur mettrait en jeu sa réputation. Si le propriétaire souhaite faire appel à des professionnels en démontage et remontage de meubles durant un déménagement, il aura l'avantage de réduire ses tâches. Cela pourrait également réduire le devis des déménageurs calculé à partir du temps qu'il leur sera nécessaire pour transporter les mobiliers. Il faut débourser des euros en plus pour cette prestation, le tarif est toutefois variable. Plus exactement, cela dépend du type de mobilier à démonter et du nombre de meubles à démonter. Démonter une armoire chevillée va coûter plus cher par rapport à celui d'une armoire classique étant donné que ce premier type demande plus de temps et du savoir-faire. En principe, il va falloir compter entre 75 € et 100 € pour démonter et remonter deux meubles classiques. Mais afin d'avoir une information précise pour élaborer le budget pour le déménagement, il s'avère plus judicieux de contacter à l'avance des déménageurs pour savoir le montant exact de ce travail. Pour plus d'économie, nombreux sont ceux qui décident de faire eux-mêmes le démontage ainsi que le montage de leur mobilier. Afin de réussir le déménagement, il faut toutefois s'équiper de quelques outils indispensables dont : une visseuse avec une batterie déjà chargée à l'avance ; un appareil-photo pour aider à mémoriser des détails du montage des meubles. Il faut également un crayon à papier pour marquer l'intérieur des planches et pour numéroter les tiroirs des commodes. Des couvertures sont aussi nécessaires. Il faut en effet étaler une couverture au sol afin de préserver les meubles d'éventuelles rayures et des coups sur leurs bords surtout au moment du démontage. Un petit carton est aussi à ne pas oublier pour déposer les vis et boulons ainsi que toute autre petite partie des meubles. Un déménagement n’est pas chose aisée et nécessite une longue préparation. Le démontage des meubles en constitue une étape importante, pour ne pas s’en encombrer mais également pour ne pas les abîmer. Pour ceux qui souhaitent économiser, il est tout à fait possible de démonter son mobilier soi-même, sans recourir à des professionnels. Voici donc quelques conseils, simples et concis, pour effectuer ce travail efficacement et en toute sécurité. Pour commencer, il faudra commencer par identifier les meubles qui ont réellement besoin d’être démontés, et ceux qui n’en ont pas besoin. En effet, seuls les meubles trop lourds ou trop volumineux nécessitent un démontage, autrement dit, ceux qui seront difficile à déplacer et ceux qui ne pourront pas passer par les portes, fenêtres, couloirs, escaliers ou autre, aussi bien dans son logement actuel que dans son nouveau domicile. Il est également primordial de se renseigner sur les risques du démontage, certains meubles étant plus fragiles que d’autres. La prochaine étape consiste à s’équiper au préalable. Chaque meuble diffère par leurs pièces : des vis, des boulons ou des écrous pouvant être de taille variable. Ainsi, il faudra se procurer les outils nécessaires, pour ne citer qu’un jeu complet de tournevis et de clés ou encore un marteau. Il faudra par ailleurs se munir de sacs plastiques, du papier bulle ou encore de contenants divers pour ranger les pièces détachables, et éviter ainsi de les perdre. Entrant dans le vif du sujet, le démontage de meuble est un travail qui nécessite patience et minutie. S’aider de sa famille et de son entourage permettra d’être plus productif et de réduire les risques d’accident. Après avoir libérer de l’espace autour du meuble à démonter, il faudra marquer l’emplacement de chaque élément retiré à l’aide d’un crayon ou d’autocollants, pour pouvoir s’y retrouver au moment du réassemblage. Par ailleurs, il faudra démonter le meuble de manière à respecter sa structure : posé sur le sol, les portes en premier, les planches pas trop tôt, en commençant par le haut ou le bas… La méthodologie de démontage diffère pour chaque type de meuble, ainsi, un manuel d’instructions peut s’avérer très utile. Les mobiliers que vous ne pouvez pas démonter peuvent rapidement compliquer un déménagement. C’est le cas entre autres des pianos, de certaines étagères, des tables, etc. Heureusement, il existe des solutions pour ces derniers. Les déménager par la fenêtre Pour les déménageurs professionnels, une seule solution s’impose dans ce genre de situation : le monte-charge. C’est un matériel qui permettra de déménager vos mobiliers par la fenêtre quand vous ne pouvez pas les démonter. Ce qui vous aidera à gagner du temps et à assurer un peu plus de sécurité à votre bien. Mais attention, le monte-charge sera une dépense supplémentaire dans votre déménagement. La location peut aller jusqu’à quelques centaines d’euros en fonction de la hauteur de l’emplacement de votre appartement et le poids du meuble que vous comptez déménager. Les prendre tels quels SI vous avez un ascenseur ou des escaliers qui sont grands ou alors que vous vivez au rez-de-chaussée, il y a aussi la possibilité de les prendre tels quels. Il faudra alors faire les choses avec beaucoup de minutie et de calcul pour sortir les grosses pièces de votre appartement ou maison. Il faudra en plus vous y prendre à plusieurs pour sortir les meubles de là et cela peut prendre du temps. Au moins, vous allez minimiser les charges de votre changement d’adresse. Les laisser serait aussi une possibilité Vous pouvez laisser ces meubles dans l’appartement. Ce n’est pas rare de voir dans des appartements à louer des mobiliers qui restent. Et bien évidemment, vous ne devez pas les emporter avec vous après votre déménagement. Vous pouvez en racheter pour vous faciliter votre changement d’adresse. Il appartiendra par la suite aux propriétaires des lieux de décider de leur sort. Les donner à des associations SI vous ne vous en servez plus, il est possible également de les donner à des associations. Cela peut vous aider aussi à réduire le prix de votre déménagement. Vous pouvez exiger alors aux bénéficiaires de prendre leur mobilier chez vous à une date bien précise.


TOP